Contournement Ferroviaire de l’Agglomération Lyonnaise: historique

<

Fin octobre 2001, par voie de presse, l’ensemble des riverains et des élus de l’Est lyonnais apprend qu’un débat public est organisé par l’Etat pour présenter le contournement ferroviaire de l’agglomération lyonnaise (CFAL), dédié au fret, dont la zone d’étude du  tracé proposé traverse leurs communes (bleue).

A l’origine, ce débat public ne devait concerner que la réalisation du Contournement Autoroutier de l’Ouest de Lyon (COL). Aucune réunion n’a été programmée dans l’Est lyonnais alors que le dossier montrait l’impact important auquel les habitants de l’Est lyonnais allaient être soumis. Dans les communes concernées, des associations, dont APACHE en avril 2002, se créent en dehors de tout parti politique, pour dénoncer les incohérences du projet et décident de se regrouper en un collectif, FRACTURE (Fédération Régionale des Associations Contre le Train en zone Urbaine et pour le Respect de l’Environnement) pour les représenter et avoir du poids auprès des décideurs.

Après un très gros travail de sa commission technique, FRACTURE a proposé un autre projet de tracé (rouge) répondant parfaitement au cahier des charges initial.

Bien que la pertinence de ce tracé fût reconnue par Réseau Ferré de France (le maitre d’œuvre), il ne fut pas retenu car, au nord, ils veulent passer par l’aéroport de Saint Exupéry, et au sud, par la plateforme de triage de Sibelin (à côté de Feyzin). Aujourd’hui, FRACTURE regroupe 10 associations représentant 28 communes et 300 000 habitants.

 

HISTORIQUE DU PROJET
DEBAT PUBLIC
ALTERNATIVE FRACTURE
DECISION MINISTERIELLE 2003
DECISION MINISTERIELLE 2005
DECISION MINISTERIELLE 03 04 2007
DECISION MINISTERIELLE 04-09-2008
DECISION MINISTERIELLE 15 04 2009

 

Réseau  Ferré de France (RFF)

COPIL du 08-10-2007
Information N° 4 COPIL du 09-06-2008
Information N° 5
Information N° 6 COPIL du 03-03-2009
Information N° 7 CALENDRIER DU PROJET
CARTE DU PROJET CFAL Communiqué RFF 14/10/2009
PLUS de 600 PERSONNES ont assité à la réunion publique organisée par FRACTURE et LE GRAND LYON sur la présentation des Grandes infrastructures
Voir les articles du Progrès du 9 février et du 10 février
Contournement Ferroviaire de l'Agglomération Lyonnaise
La Région s'aligne sur l'avis de Fracture
 
Alain Vidalies, secrétaire d'Etat chargé des transports, reporte l'enquête d'utilité publique du CFAL à l'été 2017 mais demande de poursuivre les études dans le fuseau "Plaine d'Heyrieux - Sibelin Nord" que nous contestons énergiquement !!!

 
Et si demain Mions était enclavée au nord par l’autoroute A46 d’une part, la voie ferrée (CFAL SUD) et l’autoroute (CEL) au sud d’autre part?

Contournement Ferroviaire de l'Agglomération Lyonnaise

Fracture a profité de la venue du ministre des transports à Eurexpo le 1er octobre pour lui remettre un courrier faisant état de nos remarques sur la synthèse préfectorale adressée par le Préfet au ministre des transports.

Voir la lettre

Contournement Ferroviaire de l'Agglomération Lyonnaise

Le financement de la poursuite des études est bien pris en compte dans le contrat de plan

 Etat-Région Rhône-Alpes signé le 11 mai 2015

Voir l'extrait du contrat concernant les Grands Projets et Etudes

 C.F.A.L.

Le 16 avril 2015, FRACTURE est reçu au ministère de l'écologie pour présenter notre analyse

Voir la présentation



Fracture a profité de la venue du ministre des transports à Eurexpo le 1er octobre pour lui remettre un courrier faisant état de nos remarques sur la synthèse préfectorale adressée par le Préfet au ministre des transports.
 

 

Le financement de la poursuite des études est bien pris en compte dans le contrat de plan Etat-Région Rhône-Alpes signé le 11 mai 2015

voir l'article sur le site de la région Rhône-Alpes

CFAL , CEL: Les études continuent !!

Le rapport de la commission mobilité 21 chargée de hiérarchiser les grands projets d'infrastructures vient d'être publié. Si dans une première lecture il semblerait que la commission recommande de prévoir le financement de ces infrastructures après 2030, ces projets ne sont en aucun cas arrêtés. Ils sont simplement décalés. De plus le Contournement Ferroviaire de l'Agglomération Lyonnaise fait partie des projets pouvant bénéficier avant cette date  de la réserve de précaution de 2 Md d'euro pour d'éventuels premiers travaux. Et la commission suggère que, je cite:

 «  un observatoire des trafics , devrait suivre régulièrement l'évolution des circulations du fret '. Cette expertise régulière devrait s'appuyer sur l'hypothèse d'une réalisation intégrale de l'ensemble du CFAL, que la commission juge particulièrement souhaitable.

. Elle recommande enfin que les études et les procédures relatives au CFAL se poursuivent et aboutissent au plus tôt, pour préserver la capacité à insérer au mieux, le moment venu, le CFAL nord et sud dans son environnement. »

 

 Téléchargement du rapport complet

 

 

 Le 19 novembre 2013, à l'Assemblée Nationale,  en réponse à une question de Monsieur Charles de la Verpillière, député de la 2ème circonscription de l'Ain sur le CFAL, Monsieur le ministre délégué chargé des transports,  a confirmé la poursuite des études et des procédures par RFF ainsi qu'un début des travaux possible avant 2030

 Voir l'extrait de la séance

 

L'épée de Damoclès perdure donc sur nos têtes !!.

Alors restons mobilisés pour continuer à refuser le CEL et le tracé du CFAL tel que proposé par RFF.

 

MIONS: Toujours NON à la double peine

Voir l'article d'APACHE

Retour